Inventaire régional des pardons et pèlerinages bretons

Pardon de Saint-Houarno, Langoëlan, 15 juillet 2018

Évoquez le thème des pardons en Bretagne et vous aurez très vite toute une série d’anecdotes et de souvenirs. Même si on ne connaît pas le nombre exact, beaucoup reprennent la formule consacrée et mettent en avant les 1 001 pardons qui s’organisent chaque année en Bretagne, du petit pardon de quartier au grand rassemblement processionnaire. Événements pluriels et polymorphes, les pardons allient aspects cultuels et culturels où la fête et le sacré s’entremêlent. Indissociables des chapelles et saints qu’ils célèbrent, ils s’inscrivent dans le quotidien de personnes qui n’hésitent pas à les réinventer et les recréer en permanence.

 

Un élément vivant du patrimoine breton
Dans le cadre de sa mission régionale d’inventaire du patrimoine culturel immatériel (PCI), l’association Bretagne Culture Diversité réalise depuis décembre 2015 un inventaire participatif du PCI en Centre Ouest Bretagne (COB). Les pardons, par leur nombre et leur diversité, sont apparus être un élément très vivant de ce qui fait patrimoine pour les habitants. C’est ainsi qu’un travail sur le sujet a été démarré durant l’été 2017 avec l’objectif de répertorier, par le biais de la réalisation d’une fiche d’inventaire spécifique, les pardons et pèlerinages bretons à l’Inventaire national du PCI (géré par le Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique (DPRPS) du Ministère de la Culture). Au niveau du Pays du COB, il est également prévu de réaliser un diagnostic afin de proposer une série de préconisations, qui pourront être, par la suite, diffusées à l’ensemble de la Bretagne.

 

Un intérêt partagé
Parallèlement à cette initiative associative, fin 2017, Gwénaëlle Gouzien, Conseillère municipale déléguée au patrimoine et aux métiers d’art à la ville de Quimper lance une réflexion sur la possibilité d’inscrire les pardons et pèlerinages sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Elle organise ainsi une réunion avec BCD et Bernez Rouz, président du Conseil culturel de Bretagne, réunion durant laquelle est actée la réalisation d’un inventaire régional des pardons et pèlerinages, mis en place et coordonné par BCD, sous la forme d’un recensement exhaustif des processions existantes sur les cinq départements de la Bretagne historique.
L’Académie de musique et d’arts sacrés de Sainte-Anne-d’Auray, sous la houlette de son directeur Bruno Belliot, envisage, quant à elle, l’organisation d’un colloque sur le thème des pardons bretons en 2019.

 

Une démarche régionale
Fort de ces différentes initiatives, une première réunion régionale réunissant ces différents acteurs et à laquelle participaient également bénévoles de comités de chapelles, élus, homme d’Église, universitaire est ainsi organisée en avril 2018 à Langoëlan, où le maire porte, pour sa part, un projet culturel et touristique autours des chapelles et pardons de la commune. À l’issue de cette réunion, un questionnaire est formalisé et il est décidé de l’envoyer à l’ensemble des mairies. Les questions qui le composent portent aussi bien sur les aspects cultuels que culturels et festifs, ou encore sur les aspects logistiques et financiers. Projet aussi conséquent que passionnant, une année est ainsi prévue pour récolter le maximum de questionnaires et analyser les premiers résultats obtenus qui feront, par la suite, l’objet d’un travail de valorisation.

Participez à l'inventaire régional !

 

Ce projet ne pouvant se faire que de façon concertée, nous vous invitons vivement à participer à cet inventaire régional. Pour cela, rien de plus simple. Il vous suffit de télécharger le questionnaire ci-dessous en précisant les différentes informations qui concernent les pardons et pèlerinages qui s’organisent chaque année sur votre commune.

Une fois le questionnaire rempli,
deux solutions s’offrent à vous pour nous le retourner :

par voie postale à l’adresse suivante :
Bretagne Culture Diversité,
3 boulevard Cosmao Dumanoir
56 100 LORIENT

par mail à l’adresse suivante : jleonard@bcd.bzh