Qu'est-ce ?

Le renouveau du fest-noz

Auteur : Fañch Postic

C’est en 1954, à Poullaouen, que Loeiz Ropars organise un premier « concours de kan ha diskan » afin de former des couples de chanteurs susceptibles de mener des danses chantées dans le cadre des festoù-noz qu’il a dans l’idée de relancer. Renouvelés les années suivantes, ces concours sont une sorte de préalable au renouveau des festoù-noz qui commencera à partir de 1955 pour être vraiment effectif en 1957. Pour un public jeune et citadin, il propose, en 1958, la formule du « bal breton » que les Fêtes de Cornouaille intègrent en 1964. Lieu de rencontres et de convivialité, des festoù-noz sont aujourd’hui organisés à travers toute la Bretagne et même au-delà. Depuis le 5 décembre 2012, cette fête est inscrite sur la liste représentative de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.