Événements

Les Rencontres internationales de harpes celtiques

La petite harpe dans tous ses étés

L’un des attributs de Dagda, dieu-druide de la mythologie celtique, protecteur des musiciens, est une harpe. Sur simple injonction divine, cette dernière interprète seule, toutes les mélodies de la musique. Un mythe qui évoque la place privilégiée tenue par cet instrument à cordes pincées dans le panthéon instrumental des Celtes. Plus petite que celle de concert, la harpe celtique a longtemps accompagné les bardes et les musiciens ambulants qui, par exemple, interprétaient les lais bretons, ces poèmes chantés. Sa pratique est ensuite tombée en désuétude en Bretagne. C’est au cours des années 1950, que cette harpe de 34 à 38 cordes a trouvé de nouveaux doigtés passionnées.

Depuis quatre décennies, la ville de Dinan fait reine la « petite harpe », à l’occasion d’un festival estival. Les Rencontres internationales de harpes celtiques renouent avec « une certaine idée de la harpe traditionnelle à la fois celtique et universelle, harmonieuse et déroutante, pudique et publique », explique l’équipe organisatrice. Traditionnelle, médiévale, baroque, jazz et contemporaine, les harpes irlandaises, les harpes électriques mais aussi les harpes du monde explorent tous les accents toniques. Un temps fort qui « encourage les pratiques amateurs et stimule la création professionnelle ».

À noter : depuis 2003, l’ouverture d’une maison de la harpe celtique, au cœur de Dinan.

Comité des Rencontres internationales de harpes celtiques
Maison de la Harpe – Ti An Delenn, 6 rue de l’Horloge, 22100 Dinan

Tél. (+33) (0)2 96 87 36 69
 / Email : contact@maisondelaharpe.org

L'évenement vu par le public

« Un festival multicolore et multi facettes ! »

« Une manifestation unique en France !  »