Qu'est-ce ?

Le conte en Bretagne

Auteur : Fañch Postic

En Bretagne, le conte a, jusqu’aux années 1870, souffert de l’intérêt essentiellement axé sur les gwerzioù auxquelles les milieux lettrés reconnaissaient un intérêt esthétique, historique et qui, surtout, apparaissaient comme une spécificité bretonne : les contes bretons étaient bien trop proches de ceux de Perrault ou de Grimm. La collecte du conte fut donc plus tardive et moins active que celle des chants. Le mouvement de renouveau des années 1970 fut aussi d’abord musical et chanté et le conte dut attendre le début des années 1980 pour être remis à l’honneur par une nouvelle génération de conteurs.