Patrimoines matériel et immatériel : des clés pour dynamiser une commune ?

Petit village de 400 habitants, la commune de Langoëlan (56) compte quatre chapelles Locmaria, Quénépévan, Saint-Houarno et Saint-Servais.

 

Une réflexion partagée sur les chapelles et pardons a permis à un maire, un conservateur du patrimoine et une ethnologue de se rencontrer ! Tous trois, en relation avec les présidents des comités de chapelles et bénévoles de la commune de Langoëlan, expérimentent un projet où patrimoine matériel et patrimoine immatériel s’entremêlent. Ouvrir les chapelles aux visiteurs de passage sur les chemins de randonnées ; collecter la mémoire et valoriser le travail de celles et ceux qui font vivre les pardons chaque année... autant d'idées qui fourmillent à Langoëlan !