État des lieux de l'inventaire participatif du PCI en Centre Ouest Bretagne

Qu'est-ce qui "fait" patrimoine ?

La première étape de l’inventaire consiste en la réalisation d’un état des lieux afin d’interroger ce qui « fait » patrimoine pour les personnes habitant en Centre Ouest Bretagne.

La Convention de 2003 pour la sauvegarde du PCI tend à instituer comme norme globale la participation des acteurs sociaux au processus de désignation patrimoniale précisant que ce sont « les communautés, groupes et, le cas échéant, les individus [qui] reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel » (extrait art.2) telles ou telles pratiques, représentations, expressions, connaissances… Réunions publiques, ateliers ethno’, concours Sell’ta… chaque action mise en place a ainsi été pensée en fonction de la nécessaire participation des personnes habitant sur le territoire.

Les réunions publiques

De juillet 2016 à juin 2017, Bretagne Culture Diversité et le Pays du Centre Ouest Bretagne ont organisé 6 réunions publiques dans les communes de Loqueffret, Priziac, Lanrivain, Motreff, Huelgoat et Châteauneuf-du-Faou. Plus de 130 personnes ont participé à ces réunions parmi lesquelles des praticien.ne.s, des membres d’associations (bénévoles et salarié.e.s), des élu.e.s locaux…

Réunion publique à Motreff - 04.04.2017

Ces réunions avaient un triple objectif :

  • présenter la notion de PCI et informer les habitants du territoire de la réalisation d'un inventaire sur le patrimoine immatériel ;
  • identifier collectivement ce qui se pratique encore aujourd’hui en termes de PCI que ça soit dans le domaine de l'artisanat traditionnel (vannerie, costume...), des connaissances liées à la nature (utilisation des plantes médicinales, rebouteux, savoirs et savoir-faire liés aux paysages...), des événements festifs (pardons, carnavals, fest-noz, concours musicaux...), des instruments traditionnels (clarinette / treujenn gaol, violon, biniou, bombarde, accordéon...), des expressions orales (sonioù et gwerzioù, contes, comptines, légendes...) ;
  • et échanger sur la manière dont chacun.e souhaite le valoriser et le sauvegarder.

Sell'ta! À la recherche du patrimoine immatériel

Organisé dans le cadre de l'inventaire participatif, « Sell'ta ! À la recherche du patrimoine immatériel en Centre Ouest Bretagne » est un concours qui ambitionnait d’interroger les représentations qu’ont les 6-20 ans du Centre Ouest Bretagne du patrimoine culturel immatériel (PCI) et d’initier un inventaire de ce qui « fait » patrimoine dans leur environnement quotidien.

Concours-sell-ta

Trois éditions ont ainsi été organisées entre 2016 et 2019 et ont permis de récolter une vingtaine de contributions portées par plus de 150 jeunes du territoire.

Les concurrents, seuls ou en groupe, étaient invités à photographier, filmer ou dessiner un événement, une personne… et à publier leurs contributions accompagnées d’un texte libre inspiré par le sujet (poème, dialogue, récit…).

Six thématiques avaient été retenues :

  • les traditions et expressions orales : proverbes, énigmes, contes, comptines, légendes, chants… ;
  • les arts du spectacle : musique vocale ou instrumentale, danse, théâtre, poésie chantée… ;
  • les pratiques sociales, rituels et événements festifs : événements liés aux étapes de la vie, événements festifs, jeux et sports traditionnels, modes d’habitat, traditions culinaires, cérémonies en rapport avec les saisons… ;
  • les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers : savoirs relatifs à l’environnement, la flore et la faune locales, aux médecines traditionnelles … ;
  • les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel : les connaissances et les savoir-faire qui permettent de réaliser des objets comme les outils, les vêtements, les bijoux,  les costumes, les récipients, les objets utilisés pour le stockage, le transport et la protection, les arts décoratifs et les objets rituels,  les instruments de musique et les ustensiles de ménage, les jouets destinés aussi bien au divertissement qu’à l’éducation… ;
  • la langue bretonne.

Les ateliers ethno'

En 2016/2017, les élèves de la 1ère ES du lycée Paul Sérusier se sont initiés à la démarche d’enquête de terrain pour mieux connaître et comprendre leur territoire de vie, le Centre Bretagne, et plus particulièrement la ville de Carhaix et ses alentours.

Les élèves de 1ère ES du lycée Paul Sérusier avec l'ethnologue Stéphanie Brulé-Josso et leur professeur Éric Bréhin ©BCD

Qu’est-ce qui attache les jeunes de la classe à leur territoire de vie ? Quelles sont, pour eux, ses spécificités ? Qu’est-ce qui fait « héritage », pour eux ? Leur professeur de sciences économiques et sociales et deux ethnologues les ont accompagnés dans cette démarche de découverte des particularités sociales et culturelles de leur territoire.

Initiés à la démarche de recherche et aux outils d’enquête de l’ethnologue comme « le journal d’enquête », les « entretiens semi-directifs » et les « observations », les élèves, par petits groupes, sont allé.e.s à la rencontre de carhaisien.ne.s, « informateur.trice.s privilégié.e.s » qui leur ont permis d’approfondir les thématiques choisies.

Des ethnologues en herbe au lycée Paul Sérusier


Les thématiques

 « Qu’est-ce qui m’attache à mon territoire de vie ? Quelles sont, pour moi, ses spécificités ? Et pour ceux qui n’habitent pas à Carhaix et ses alentours, quelles représentations ont-ils des spécificités de mon territoire ? ».

Les réponses à ces questions ont guidé les élèves dans le choix de six grandes thématiques d’enquête :
- La gastronomie
- Les fêtes
- L'immigration-émigration
- Le sport
- Les paysages
- Les objets-symboles de la Bretagne

Restitution de la phase 1 de l'inventaire

Réunion de restitution de la première phase de l'inventaire - 17 juin 2017 - Carhaix