31 janvier 1969 : la dernière visite du Général à Rennes

Auteur : Erwan Le Gall / juin 2020

La dernière visite du général de Gaulle à Rennes a lieu le 31 janvier 1969 et est, en réalité, la première étape d’un Tro Breiz s’achevant le 2 février suivant à Quimper. Déjà âgé de 79 ans, le président de la République est un chef d’Etat affaibli par une large vague de contestation dont le point culminant est assurément le mois de mai 1968. D’aucuns le disent usé par l’exercice du pouvoir. Pourtant, c’est bien le contact avec la population qu’il vient chercher dans la péninsule armoricaine, comme s’il entendait durant ces quelques jours se reforger une légitimité politique.

Les clichés réalisés à Rennes le 31 janvier 1969 par Sigismond Michalowski, archives conservées au Musée de Bretagne, montrent le Général parcourant la ville aux côtés du Maire Henri Fréville dans une Simca cabriolet équipée d’une barre de maintien : le Président peut ainsi se tenir debout et être vu de tout le monde. Il s’agit tout à la fois de montrer la majesté du Chef de l’Etat mais aussi sa proximité avec le peuple. Après tout, n’est-il pas élu au suffrage universel depuis 1965 ? Place de la Mairie, le vieil homme se prête au jeu du bain de foule et l’objectif du photographe saisit le visage de nombreux jeunes rennais venus voir le Président. L’enthousiasme est réel et, à en juger par ces clichés, l’assise populaire de de Gaulle toujours intacte.

Pour autant, il est difficile de ne pas percevoir dans cette visite de l’homme du 18 juin à Rennes une certaine forme d’anachronisme. Cette discordance des temps est ainsi particulièrement sensible lorsque le Président de la République, né dans la dernière décennie du XIXe siècle, pose devant la maquette de la moderne tour des Horizons construite par l’architecte Georges Maillols. Comme si Charles de Gaulle avait déjà, quelque part, « fait son temps ».

Proposé par : Bretagne Culture Diversité