La Redadeg

Auteur : Jeanne Toutous / octobre 2020

La Redadeg (« course » en breton) est une course-relais créée en 2008 à l’occasion des quarante ans des écoles Diwan. Il s’agit d’une initiative de parents d’élèves directement inspirée de la course Korrika, au Pays basque Nord, où des militants politiques et culturels, enseignants, élèves et parents d’élèves parcourent le territoire basque pendant dix jours. Modeste et même objet de scepticisme à ses débuts, la Redadeg prend de l’ampleur d’année en année. Jour et nuit, des bénévoles courent derrière le camion sonorisateur et se passent le bâton témoin, symbole de la transmission linguistique. Chaque individu, collectif, association ou entreprise peut acheter un kilomètre du parcours, dont les bénéfices sont reversés à Diwan pour moitié, et à différents projets en langue bretonne élus par un jury spécifique pour la moitié restante. Sur le modèle de la Korrika, un thème et une chanson sont choisis pour chaque édition, et un grand fest-noz en marque la clôture. Plusieurs communes de Bretagne historique candidatent alors pour accueillir le départ et l’arrivée de la course. Le tracé du parcours obéit à différents impératifs comme celui de passer par tous les départements, d’être présents dans un maximum de lieux, mais aussi de traverser des communes connues pour leurs forces militantes concernant la langue bretonne. L’ambiance festive et fédératrice de la course est en effet une de ses caractéristiques majeures, lui permettant de donner du breton une image dynamique et revendicative. En raison des efforts d’organisation qu’il nécessite, l’événement est programmé tous les deux ans, laissant la place à d’autres initiatives l’année où il n’a pas lieu. Depuis 2018, la Redadeg s’inscrit dans un réseau européen de courses en langues minoritaires toutes issues du même principe, baptisé EuroKorrika.

Proposé par : Bretagne Culture Diversité