Piégu à Pléneuf-Val-André (Côtes-d’Armor)

Un site du paléolithique moyen ancien
Auteur : Jean-Laurent Monnier / novembre 2016
La fouille du gisement de Piégu a révélé une succession stratigraphique complexe, ainsi que la présence de deux ou trois phases d’occupation paléolithique.

Une occupation vers 165 000 ans

Piégu, pointe Levallois en silex taillé - CNRS/UMR6566 J.L. Monnier
Le Paléolithique moyen est présent d’une part dans un sol situé sur une plage ancienne, et d’autre part dans des éboulis de blocailles qui remanient les restes d’un site de boucherie avec une faune caractéristique d’un milieu plutôt tempéré, avec proximité de la forêt mais aussi de biotopes steppiques (cerf dominant, aurochs, cheval, chevreuil, sanglier, mégalocéros, rhinocéros, loup, lion). Une fracturation systématique des os longs est ici encore observée. Les occupations humaines (Paléolithique moyen) se placent vers la fin du stade isotopique 7 et le début du stade 6, vers 180 000 ans avec en plus, précocement, une présence humaine attestée au stade isotopique 9, vers 300 000 ans. L’industrie de l’habitat en pied de falaise est en silex. Elle est marquée par le débitage Levallois avec notamment une importante production de pointes et beaucoup de produits bruts conservés. Parmi les outils retouchés, les racloirs sont dominants, de bonne facture et de types variés. Les outils à bords retouchés convergents sont bien représentés, bien qu’il n’y ait pas de vraies pointes moustériennes. Dans le proche voisinage, les sites de Nantois et des Vallées ont également livré des vestiges d’occupations et notamment de dépeçage de grands mammifères. À Nantois, ce sont des restes de bovidé (bison) associés à quelques silex taillés. Le gisement des Vallées, connu depuis longtemps, a été récemment dégradé par des travaux incontrôlés. Il a fait l’objet d’une fouille d’urgence en 2010 qui a notamment fait apparaître l’existence, à côté du silex, d’un important débitage de quartz. Des datations couplées ESR-U/th sur ossements et dents placent l’occupation vers 165 000 ans.

Bibliographie

  • Hallégouët B., Monnier J.L. & Gagnepain J., « Le site Paléolithique moyen de Piégu en Pléneuf-Val-André ». Mémoires de la Société d’émulation des Côtes-d’Armor, 1993, t. 121, p. 3-17.
  • Monnier J.L., « Données nouvelles sur le gisement paléolithique moyen de Piégu (Pléneuf-Val-André, Côtes-du-Nord) ». Revue archéologique Ouest, 1985, 2, p. 7-21.
  • Bahain J.L., Falguères C., Laurent M., Shao Q., Dolo J.M., Garcia T., Douville E., Frank N., Monnier J.L., Hallégouët B., Laforge M., Huet B., Auguste P., Serre F. & Gagnepain J., « ESR and ESR/U-series dating study of the Middle Paleolithic site of Piégu (Brittany, France) – a multi-material approach », Quaternary Geochronology, 2012, 10, p. 424-429.
  • Danukalova G., Hallégouët B., Lefort J.P., Monnier J.L. & Osipova E., « Reconstruction of the Middle-Late Pleistocene and Holocene palaeoenvironments of the Piégu Palaeolithic site (Brittany, France) based on biostratigraphical data », Archéosciences, revue d’Archéométrie, 2014.

Proposé par : Bretagne Culture Diversité