Sérot/Janvier

Auteur : Michel Colleu / juillet 2017

Le couple biniou-bombarde Mathieu Sérot/Philippe Janvier est représentatif des « sonneurs du XXIe siècle ». Il s’inscrit dans la continuité des sonerion : ils sont à la fois sonneurs et animateurs de la fête, préférant jouer sans sono, au centre de la ronde. Comme eux, ils s’adaptent, jouant pour des festoù-noz, des randonnées… Comme nombre de leurs prédécesseurs, ils sont poly-instrumentistes (bombarde, flûte traversière en bois pour Mathieu ; bombarde, biniou, saxophone, accordéon diatonique pour Philippe) ; comme eux, ils connaissent nombre de chansons qu’ils entonnent au gré des circonstances : chansons à boire pour l’apéro, chansons à mener la ronde ; comme certains sonneurs du XXe siècle, ils ont remporté divers concours, dont le championnat de Bretagne à Gourin.

Mais les deux sonneurs sont des musiciens d’aujourd’hui. Ils ont également une formation en musique traditionnelle et enseignent en stages, au conservatoire de Lorient, à l’école de musique de Quimperlé, dans les écoles... Les deux larrons participent ou ont participé à diverses expériences musicales : au sein de plusieurs couples de sonneurs, dans des groupes (Fanfare à Danser, Sérot-Janvier et la Groove Cie, SaharArmorik, auparavant Tammles, Katé Mé…).

Tous deux s’intéressent aux traditions musicales pratiquées aujourd’hui par diverses communautés vivant en Bretagne et venues des quatre coins du monde. Ils rencontrent des joueurs de hautbois populaires d’Europe, d’Asie, d’Afrique, afin d’enrichir leur technique de jeu et leur vision musicale, et proposer un développement instrumental contemporain (jazz, « musiques actuelles », « arts de rue »).

Proposé par : Bretagne Culture Diversité