L’équitation dans le patrimoine culturel breton

Auteur : Bleuenn Leroux / avril 2022

Dans le patrimoine culturel breton, les images de cavaliers foisonnent et peuplent les églises rurales : c’est le cas de l’église Saint-Louis à Treffrin, où des lutteurs à cheval sont représentés sur les sablières datées de 1666. Les ruraux, même modestes, montent à cheval à de nombreuses occasions. En témoignent les selles présentes dans leurs maisons : elles sont mentionnées dans environ 2 % des inventaires après décès du pays de Redon au XVIIIe siècle. Les pardons sont également des cérémonies privilégiées pour faire valoir cet attachement profond à l’animal. À la chapelle de Saint-Servais à Pont-Scorff, les cavaliers s’avancent devant la statue de saint Éloi. À Ploudalmézeau, les chevaux montés devancent le prêtre, parfois par centaines. Les hommes montent aussi pour les pardons de Kerfourn, Guénin, Guidel et Quistinic. Certaines fêtes donnent lieu à des prouesses techniques, des épreuves de force ou de vitesse. Ainsi, à Plouarzel et Ploudalmézeau, l’usage veut que l’on fasse sauter les juments au-dessus de l’eau s’écoulant de la fontaine. Dans d’autres endroits, les cavaliers se livrent à des courses, comme celles organisées à Gourin, Saint-Péver et Penvénan. À Plouyé, les cavaliers font trois fois le tour de la prairie et du cimetière à bride abattue après avoir tourné autour de la fontaine. Outre l’aspect religieux, le défilé sert aussi à montrer sa richesse et ses capacités à travers l’équidé. Les jeunes filles, spectatrices des prouesses des garçons, se voient parfois offrir une place en croupe pour le chemin du retour, qui prend alors des allures de fiançailles. Ces scènes ont été dessinées par Olivier Perrin, à la fin du XVIIIe siècle. Lors des mariages, il arrive que les jeunes époux reçoivent une selle sculptée et datée de l’année des noces, comme le montre l'illustration ci-dessous.

Selle populaire bretonne en bois sculptée (1844). Collection B. Leroux.

Enfin, chaque ville moyenne, telle Redon, fait vivre un sellier breton ou un groupe (corporation), comme à Josselin.

Proposé par : Bretagne Culture Diversité