À Douarnenez, la première femme élue en France

Auteur : Jean-Michel Le Boulanger / novembre 2016

Joséphine Pencalet (1886-1972). Ce portrait date de 1905, elle a alors 19 ans. Elle est élue conseillère municipale le 3 mai 1925. Son élection est aussitôt invalidée. Il n’existe aucun portrait connu au moment de son élection, cela a indéniablement du sens ! Crédit : collection de Michel Mazéas - Source : la revue Mémoire de la Ville de Douarnenez
Aux municipales de mai 1925, Le Flanchec et les communistes sont plébiscités. Parmi les élus, Charles Tillon, futur commandant en chef des FTP et ministre du général de Gaulle, et Joséphine Pencalet, veuve de marin. Oui, une femme ! Vingt ans avant le droit de vote des femmes, et en toute illégalité, Joséphine Pencalet, une ouvrière de la conserve, devient conseillère municipale, élue par des hommes exclusivement. Elles sont dix en France, élues sur des listes présentées par le parti communiste. Dix dont l’élection est immédiatement invalidée. Mais Joséphine Pencalet résistera et siégera à six reprises au conseil municipal. Six séances et le vote de dizaines de délibérations... Ainsi, dans ce vaste mouvement engagé dès le XIXe siècle en vue de la participation des femmes à la vie démocratique de la nation, Douarnenez, ville humble et ouvrière, a joué un rôle de pionnière.

Proposé par : Bretagne Culture Diversité